Comment les compléments alimentaires fonctionnent-ils dans l'organisme ?

19 novembre, 2020
Nous vous expliquons comment les compléments alimentaires agissent dans l'organisme et les considérations dont le praticien tient compte avant d'en prescrire un à un patient.

Les compléments alimentaires sont des nutriments ou des substances qui parviennent à améliorer les performances sportives ou certaines fonctions du corps humain. Beaucoup d’entre eux n’ont pas pu démontrer un bénéfice clair à moyen et long terme. Toutefois, certains produits peuvent accroître l’efficacité des athlètes.

Mais pour qu’ils puissent fonctionner, il est nécessaire de les inclure dans un régime alimentaire équilibré et adapté à l’athlète. Sinon, en cas de carences en nutriments essentiels, les compléments ne pourront pas atteindre leur objectif.

Nous vous expliquons ci-dessous comment les compléments alimentaires agissent dans l’organisme en fonction du type de produit en question. Ne passez pas à côté !

Des compléments alimentaires en nutriments

Il existe des produits sur le marché dont la fonction directe n’est pas d’augmenter les performances de l’athlète, mais de prévenir les carences en nutriments qui peuvent réduire l’efficacité de l’athlète. Les compléments de zinc en sont un exemple. Cette substance n’est pas capable d’augmenter seul les performances de l’individu. Pour autant, ce minéral participe activement au métabolisme de la testostérone.

Selon une publication dans le Pakistan Journal of Pharmaceutical Sciences, de faibles niveaux de ce nutriment conditionnent la production d’hormones. Cela peut limiter les gains musculaires et le développement de la force.

Le zinc, présent dans la viande rouge et les fruits secs, se trouve rarement en dessous des niveaux établis. Toutefois, certaines personnes qui suivent des régimes restrictifs peuvent ne pas être en mesure de satisfaire aux exigences minimales par le biais de l’alimentation.

Un supplément de zinc.

Des suppléments qui augmentent les performances

D’autre part, il existe des substances qui, à des doses plus élevées que les substances diététiques, contribuent à augmenter les performances de l’athlète. Un exemple est la créatine, utilisée de manière répétée dans le sport amateur et professionnel.

Une surcharge de ce nutriment est capable d’améliorer l’efficacité du métabolisme aérobie et anaérobie, ainsi que la force musculaire, selon une recherche publiée dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition. Il s’agit d’un complément qui n’a pas d’effets secondaires à moyen et long terme. Il peut également avoir un impact positif sur la composition corporelle de l’athlète.

De même, les nitrates sont des substances qui parviennent à améliorer les performances des athlètes lorsqu’ils sont administrées avant l’entraînement ou la compétition. Ils sont souvent associés à la caféine pour retarder l’apparition de la fatigue et améliorer les performances en cas de stress répété.

Il s’agit de suppléments qui ont été approuvés par des experts scientifiques. Leurs effets ont été démontrés dans des études randomisées, en double aveugle, avec placebo et contrôlées. En 2018, le Journal of International Society of Sports Nutrition a publié une étude de ce type.

Rôle des compléments alimentaires dans l’organisme : choisir le bon

Lors du choix d’un complément, il faut tenir compte d’un certain nombre de facteurs importants. Le premier  est la nécessité et l’adéquation de la substance pour le sport en question.

Deuxièmement, il est important de s’assurer que la marque offre le bon niveau de pureté. Dans de nombreux cas, on propose des produits dont la concentration réelle est plus faible que prévu.

Une femme prenant des suppléments alimentaires.

Enfin, lorsqu’il s’agit d’athlètes de haut niveau, il est essentiel de demander la certification que le supplément ne contient pas de substances dopantes. Sinon, la personne pourrait être surprise au moment de passer les contrôles pertinents. Et ce serait un coup dur pour sa carrière sportive.

Il est conseillé de consulter un spécialiste de la nutrition en cas de doute, même minime. Il pourra nous dire quel complément prendre en fonction de la condition, des objectifs et des besoins de chacun. Le spécialiste pourra également nous fournir un supplément sûr et certifié.

Les aides ergogéniques peuvent profiter à l’athlète

De nombreux compléments différents sont disponibles sur le marché. Comme expliqué ci-dessus, certains d’entre eux servent à couvrir les carences en nutriments. D’autres, en revanche, sont capables d’augmenter les performances de l’athlète.

Il est évidemment nécessaire de connaître les fonctions d’un supplément avant de commencer à le consommer. Il est également important de s’assurer que le produit est de bonne qualité, que son efficacité a été démontrée par des études scientifiques et qu’il est exempt de substances dopantes.

Enfin, une fois que vous avez choisi, avec le nutritionniste, la substance à utiliser en fonction des objectifs et de la situation, il est nécessaire de planifier un schéma alimentaire en fonction de l’athlète qui lui permettra d’atteindre son plein potentiel pendant l’entraînement et la compétition.

  • Zhang X., Guan T., Yang B., Chi Z., et al., A novel role for zinc transporter 8 in the facilitation of zinc accumulation and regulation of testosterone synthesis in leyding cells of human and mouse testicles. Metabolism, 2018. 88: 40-50.
  • Kreider RB., Kalman DS., Antonio J., Ziegenfuss TN., et al., International Society of Sports Nutrition position stand: safety and efficacy of creatine supplementation in exercise, sport and medicine. J Int Soc Sports Nutr, 2017.
  • Domínguez R., Maté Muñoz JL., Cuenca E., García Fernández P., et al., Effects of beetroot juice supplementation on intermittent high intensity exercise efforts. J Int Soc Sports Nutr, 2018.